Chardon marie
les graines de chardon marie sont un cholagogue et un decongestionnant hepatique. Elles protègent le foie et stimulent la régéneration de ses cellules. Le chardon marie est connus pour ses bienfaits.

Chardon marie

Chardon marie

Le chardon marie est une plante herbacée à tige robuste et à feuilles luisantes, marbrées de blanc le long des nervures, bordées de dents épineuses.
Le fruit et la feuille du charon marie sont utilisés pour leurs bienfaits en infusion notamment. Le fruit est également utilisé en poudre ou de teinture mère.

La teinture mère de chardon marie favorise l’évacuation de la bile et calme les spasmes. L’infusion de chardon marie elle est recommandée dans les troubles digestifs légers et dans les troubles de la fonction bilaire.

Les bienfaits du chardon marie :

Le chardon marie est utilisé autour des pathologies du foie et des troubles biliaires.

chardon marie - gelules chardon - chardon marie foie detox - chardon dyspepsie

Chardon marie en medecine

Chardon marie en médecine

Au XIXe siècle, les médecins de l’école éclectique américaine l’ont employée pour traiter les varices, les troubles menstruels et les congestions du foie, de la vésicule biliaire et des reins.

En Europe, on trouve de nos jours le chardon-Marie dans plusieurs préparations pharmaceutiques destinées au traitement de divers troubles hépatiques et biliaires.

En 1968, on isola de la plante un complexe flavonoïde (principalement composé de silybine, de silychristine et de silydianine) auquel on donna le nom de silymarine et qui est depuis considéré comme la substance active responsable des effets thérapeutiques du chardon-Marie. On trouve de la silymarine dans toutes les parties de la plante, mais elle est particulièrement concentrée dans les graines mûres. Dans la plupart des essais cliniques, on a utilisé un extrait normalisé contenant de 70 % à 80 % de silymarine. Les extraits de chardon-Marie ont fait l’objet de très nombreuses études cliniques, notamment le produit Legalon®, fabriqué par une compagnie allemande.


Le chardon marie et la dyspepsie

La Commission E et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaissent l’usage des graines de chardon-Marie pour ce type de malaises digestifs. Le concept de dyspepsie, largement reconnu par la médecine européenne, ne signifie rien pour la médecine nord-américaine moderne. Il s’agit d’un ensemble complexe de symptômes digestifs plus ou moins directement liés à des troubles non fonctionnels (c’est-à-dire sans lésion organique) du système hépato-biliaire. Jusqu’à récemment, à l’instar des herboristes, les médecins de formation classique soignaient généralement la dyspepsie à l’aide de substances amères, comme celles qu’on retrouve dans le chardon-Marie. En Europe, cette plante fait partie de plusieurs préparations pharmaceutiques destinées au traitement de divers troubles dyspepsiques d’origine hépatique et biliaire.

Chardon Marie contre les maladies du foie

La Commission E a approuvé, en 1989 l’usage de l’extrait normalisé à 70 % de silymarine pour traiter les intoxications hépatiques et, comme adjuvant, l’hépatite et la cirrhose du foie. En 2002, L’OMS reconnaissait sensiblement les mêmes usages.

Les Européens considèrent généralement que la silymarine que renferme le chardon-Marie est l’une des substances hépatoprotectrices les plus puissantes. Même en médecine classique, on s’en sert pour la prévention et le traitement de divers troubles liés au foie : hépatite, cirrhose, calculs biliaires, ictère (jaunisse) et dommages hépatotoxiques. De l’avis des cliniciens qui s’en servent dans leur pratique, la silymarine peut régénérer les tissus abîmés du foie en plus de protéger cet organe contre les effets des toxines naturelles (champignons, morsures de serpents, piqûres d’insectes, alcool, etc.) ou synthétiques (solvants, produits de nettoyage, médicaments, etc.). La silybine semble efficace dans le cas d’intoxication par de l’amanite phalloïde1,2,3.

Par ailleurs, on a mené 17 études cliniques sans groupe placebo et il existe une multitude de rapports d’observation médicale dans lesquels on a consigné les résultats de traitements au chardon-Marie. La presque totalité de ces publications fait état de l’utilité de la plante pour le traitement de divers troubles hépatiques, bien que la méthodologie utilisée ne réponde pas aux critères actuels.

Bienfaits chardon Marie - chardon foie - chardon marie alcool